GITES VAISON LA ROMAINE

 

  retour                LES GITES

  

 

Vaison la romaine

 

 

 

Vaison-la-Romaine, Ville d'Art, dispose d'un patrimoine considérable. Il couvre le moyen-âge et l'époque moderne mais c'est à l'antiquité que la ville doit sa renommée et sa dénomination de "la-Romaine" venue s'ajouter en 1924.  

Les vestiges gallo-romains, répartis sur plusieurs sites, font de Vaison-la-Romaine le plus grand champ archéologique de France. Avec une situation privilégiée sur le site de Puymin, le musée devance la plupart des établissements prestigieux de la région avec 60 000 à 65 000 entrées par an.  

La Cité Médiévale, perchée sur les hauteurs, domine la ville actuelle avec l'imposant château des Comtes de Toulouse, qui attire l'attention de tout nouveau visiteur.  

 

Vaison-la-Romaine dans l'histoire

 

Il y a 4 000 ans, des hommes et des femmes vivaient à Vaison. Des traces d'occupation humaine ont été identifiées à l'est de Puymin (jarre chalcolithique, fragments de céramique). Plus tard, les indigènes celto-ligures qui vivaient sur ce territoire (on les appelle les Voconces) choisissent de s'établir sur la hauteur rocheuse de la rive gauche de la rivière, pour se protéger.

 

Au Ier siècle avant J-C, les romains arrivent et font de Vasio une cité fédérée (et non une colonie). Les voconces descendent sur la rive droite où se structure progressivement une ville. L'urbanisme commence à partir de noyaux agricoles qui se métamorphosent en habitations de ville, lors de la création des voies de circulation et l'édification des grands monuments publics dans la seconde moitié du Ier siècle après J-C : théâtre, pont, aqueduc, thermes…

 

La paix romaine est propice à l'extension de la cité, qui connaît sa splendeur au IIème siècle. Elle couvre alors 70 à 75 hectares, les limites étant données par les zones sépulcrales, toujours à l'extérieur de l'agglomération. Les anciennes propriétés agricoles voconces et les contraintes du relief ont donné une orientation aux voies principales et aux égouts vers la rivière. Les deux grands égouts connus situent l'axe majeur Nord-est/Sud-ouest, le Kardo Maximus qui partait du théâtre et rejoignait l'Ouvèze et le Decumanus Maximus.

Puis la ville s'atrophie. Les invasions barbares au Vème siècle modifient la vie quotidienne et l'organisation politique. Les habitants se regroupent autour de la cathédrale, du cloître et de la chapelle St Quenin. Dès la fin du XIIème siècle, avec la construction du château des Comtes de Toulouse qui affirment ainsi leur pouvoir sur l'évêque, puis au XIVème siècle avec les troubles de la guerre de Cent Ans, les vaisonnais s'établissent de nouveau sur le rocher de la rive gauche. C'est la cité médiévale fortifiée que l'on appelle la Haute-Ville.

 

A partir du XVIème siècle, la rive droite recommence à être habitée. Les premiers quartiers se développent autour du pont romain. Mais il faut attendre le XIXème siècle pour que la ville s'étende de nouveau dans la vallée.

 

Aux alentours :

 

Le Mont Ventoux, Malaucène, Séguret, Buis les Baronnies, Rasteau, Cairanne, Orange, Beaumes de Venise, Carpentras, Gigondas, Sault, Beaumont du Ventoux...

 

 

  

gites en Provence

4 gites en Provence

Gîtes - piscine à Saint Rémy de Provence,

face aux Alpilles... à partir de 42 euros la nuit...

Gites piscine face aux Alpilles...

  Gites Saint Remy de Provence     Location de Vacances Provence Alpilles    Locations saisonnières

Le site Gitevasion est un annuaire de locations saisonnières indépendant, non affilié aux gites de france ou à tout autre organisme (clévacances, chambres d'hotes label gite de france, office du tourisme) ou guides touristiques (guide du routard, le petit futé, les guides bleus, le guide michelin...)